Opinion

Découvrez le Marché Finnegan!!!

2 juillet 2015
Affiche Marché Finnegan

J’ai le bonheur facile. Un petit rien sorti de nulle part et hop! Ma journée est faite! Une chance, parce qu’avec trois enfants, des fois, mon facteur plaisir a tendance à être éprouvé. Surtout lorsque vient le temps de me consacrer aux choses que j’aime, mais qui les laissent com-plè-te-ment indifférents. Heureusement, j’ai plus d’un tour dans mon sac!

Pour combler mon plaisir coupable de dénicher de vieux trucs à chiner (ou pas) sans abrutir mes enfants, je me déporte à Hudson, au marché Finnegan.

De bon matin, le samedi, toute la petite famille grimpe dans l’auto, roule en direction d’Oka, embarque sur le traversier et débarque à Hudson.

Les petits jubilent parce qu’ils prennent un « gros » bateau et qu’ils croient voir des baleines. Le chum est content parce qu’on coupe le trajet en deux et moi, moi, je trépigne d’impatience à l’idée de trouver LA super affaire. C’est la joie pour tous!

Une fois à Hudson, du côté du Québec, on traverse le village tout mignon et on roule jusqu’au marché.

Marché Finnegan Antiquité

Rendu sur place, on se croirait dans un genre de gros refuge d’hippies ; les voitures dans le champ et les exposants alignés dans l’allée de terre battue.

Et c’est là que le gros fun commence. Y a de tout! Vraiment. De l’antique, du rétro, du rococo, du bijou, de l’objet inusité, de la quincaillerie, de la création originale, name it!

Généralement, les prix sont bons et le monde est cool. J’aime cet endroit!

Foire vintage

Après une heure, un hot dog derrière la cravate, une coupe de trouvailles pour moi, trois cossins pour les enfants et un ti-bidule pour mon homme (outils, instrument de musique…), on repart le cœur joyeux.

Et c’est la 42ième année que ça dure (euh.. pas pour nous, mais en général)! Faites vite si vous aussi vous voulez faire  le plein de beau. Le marché est ouvert uniquement les samedi de mai à la fin octobre (de 9h à 16h).

Alors voilà, on s’y croisera peut-être!

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire